Neige sur le toit : qu’est-ce qui est couvert par votre assurance?

Par Promutuel Assurance
Promotuel

Les dangers liés à l’accumulation de neige ou de glace sur le toit de votre résidence sont réels. En effet, même si les maisons et les infrastructures au Québec sont conçues pour affronter nos rudes hivers, on voit chaque année des cas d’affaissement ou d’effondrement de toit et d’autres problèmes comme des infiltrations d’eau lors de la fonte des neiges. Qu’est-ce qui est couvert par votre assurance habitation en ce qui concerne les dommages causés par la neige sur le toit? Découvrez ici la réponse à cette question importante et des conseils de prévention pour diminuer les risques!

COUVERT OU PAS COUVERT?

Neige abondante, verglas, redoux, froid glacial… Ce genre de cocktail météo semble devenu la norme de nos hivers québécois. Résultat? Lorsque d’importantes quantités de neige mélangées à de la glace s’accumulent sur le toit, le poids engendré et les températures qui jouent au yoyo peuvent causer des dégâts regrettables. Si cela vous arrivait, seriez-vous couvert par votre assurance? Pour savoir à quoi vous en tenir, vous devez vérifier si vous avez souscrit un contrat d’assurance habitation « tous risques » ou « risques désignés ».

Neige sur le toit : assurance « tous risques »

Scénario 1 : le poids de la neige et de la glace sur votre toit provoque l’effondrement d’une partie de celui-ci. Si vous avez un contrat d’assurance « tous risques », vous
pouvez avoir l’esprit en paix : votre assureur vous indemnisera pour les coûts liés à ce sinistre. Votre abri d’auto est endommagé par le poids de la neige? C’est couvert également!
Scénario 2 : la neige accumulée sur le toit fond et l’eau s’infiltre dans votre plafond. Sachez que les dommages de cette nature sont fréquents. Pour être couvert dans ce
cas, vous devez avoir ajouté à votre assurance l’avenant « Dommages d’eau – Eau au- dessus du sol ». Il s’agit d’une protection supplémentaire qui est grandement conseillée. L’avez-vous dans votre couverture?
Scénario 3 : la chute de neige ou de glace de votre toit blesse une autre personne ou cause des dommages à ses biens. Il vous faut alors une assurance responsabilité civile,
laquelle vous protègera contre les éventuelles poursuites. Elle couvre en effet les dommages corporels ou matériels causés involontairement à une autre personne et est comprise dans le contrat de base.

Neige sur le toit : assurance « risques désignés »

Vous constatez que vous avez plutôt souscrit une assurance principale « risques désignés »? Reprenons les mêmes exemples. L’effondrement du toit causé par l’accumulation de neige et de glace ne sera peut-être pas couvert. Cela dépendra des risques désignés au contrat. Par exemple, vous pouvez être protégé contre le feu, le vol ou le vandalisme, mais pas contre les dommages liés au poids de la neige. Pour ce qui est de l’infiltration d’eau, vérifiez si vous avez l’avenant « Dommages d’eau – Eau au- dessus du sol ». Enfin, pour les cas de blessures causées à autrui ou de dommages à ses biens, c’est votre assurance responsabilité civile qui entrera en jeu.

Lisez votre contrat d’assurance

Comme vous pouvez le constater, afin d’éviter les mauvaises surprises, il est essentiel de bien connaître votre couverture d’assurance habitation, car il existe divers types de protections et de sinistres causés par la neige qui peuvent être couverts ou pas. Vous avez intérêt à bien lire votre contrat et à vous renseigner auprès de votre représentant sur les garanties disponibles et les conditions ou exclusions applicables. Vous pourrez ainsi ajuster le tir au besoin en souscrivant des protections complémentaires admissibles.

Résidence secondaire ou saisonnière et bâtiments loués

Est-ce que l’information donnée précédemment s’applique à votre chalet ou à votre multiplex loué à des tiers? Pour le savoir, communiquez avec un représentant en assurance pour choisir la bonne couverture et connaître les conditions particulières.

PRÉVENEZ LES SINISTRES

Certains sinistres provoqués par l’accumulation de neige sont évitables grâce à de bonnes habitudes de prévention. N’attendez pas les problèmes et faites preuve de vigilance!

Surveillez bien le toit

Il est important d’être attentif aux signes indiquant que le temps est venu de déneiger son toit, entre autres :

  • Présence de plus de deux pieds de neige
  • Apparition de glace
  • Apparition de fissures dans les murs
  • Frottement des portes ou portes qui ne ferment plus à l’intérieur
  • Craquements inhabituels
  • Déformation d’un plafond

Notez qu’il est préférable de déneiger votre toit et votre abri d’auto au fur et à mesure, question d’éviter une surcharge de neige et de glace. Prenez l’habitude de le faire dès les premières neiges. Ça vous prendra moins de temps chaque fois! Si vous n’êtes pas à l’aise de le faire vous-même, faites appel à des professionnels.

Déneigez votre toit de manière sécuritaire

Soyez toujours prudent quand vous procédez au déneigement de votre toit. Pour ce faire, l’utilisation d’une pelle télescopique est recommandée. Simplifiez-vous la vie avec la pelle à toiture SnowPeeler! Cette pelle, qui peut être utilisée à partir du sol, permet d’enlever la neige sur le toit de deux à trois fois plus rapidement qu’avec des outils traditionnels. Vous n’aurez pas à forcer et à transporter de lourdes quantités de neige, ce qui diminue les risques de blessures. Comme la neige glisse par elle-même sur une toile, vous aurez moins d’efforts à fournir. Vous travaillerez ainsi de façon efficace et sécuritaire, peu importe le type de toit. C’est un investissement qui en vaut vraiment la peine.
Vous voilà bien informé sur les précautions à prendre et les protections d’assurance habitation concernant la neige ou la glace sur le toit. Faites des choix éclairés et profitez ensuite des joies de l’hiver, car la neige peut aussi être synonyme de plaisir et de divertissement!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *